Coming in, coming out
Coming in, coming out
Karine
Loading
/

On a parlé de ses 20 ans et des ses premières rencontres avec l’homosexualité. C’est au sein d’une association qu’elle a rencontré des lesbiennes « en vrai »  et c’était plutôt chouette. Mais, par ailleurs, le seul endroit où iels  étaient visibles médiatiquement était dans l’émission de Mireille Dumas avec des images hyper négatives qui ne donnaient pas du tout envie de se reconnaître.

On a parlé aussi de sa rencontre avec sa première amoureuse. Ce qui était censé n’être qu’une « expérience » deviendra une relation de 10 ans !

Nous avons fait un point culture : il a été question du Club des cinq, de Lady Oscar et Zora la Rousse, cheffe de bande ! Et de là, nous avons dévié sur l’intérêt d’être une fille ou un garçon…

De son coming out, elle raconte la tristesse de ses parents : sa mère parce qu’elle ne lui en a pas parlé plus tôt, son père parce qu’elle ne lui a pas dit de vive-voix. Son frère par contre, a pris la chose très tranquillement !

Quant à sa grand mère… je vous laisse écouter, il y a des rebondissements !

Nous avons abordé à deux reprises la question des enfants. En avoir ou pas  ? Si elle était enthousiaste à l’idée d’élever un enfant elle n’avait aucune envie de le porter ! Elle n’avais pas envie d’être enceinte, pas envie d’une relation fusionnelle avec un être.

Et puis deux ou trois autres bricoles…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *